Histoires imbriquées

Raphael Rossel • 27.05.2015

Le week-end prochain, les amateurs de design visiteront les espaces aménagés autour de la Langstrasse zurichoise: le «Kreislauf 4+5» – événement annuel de la fin mai – nous invite à une plongée dans divers lieux d’exposition. Si tu veux découvrir de nouveaux linges de lit originaux, tu trouveras ton compte dans l’atelier d’Estelle Gassman.

Formée au design textile, Estelle Gassmann poursuit résolument sa route. Depuis 2006, cette designer indépendante travaille sur les matériaux qui lui sont particulièrement accessibles, soit principalement la céramique et le plastique jusqu’à présent. Elle emploie des procédés d’impression numérique et de sérigraphie pour intégrer des décors aux verres et aux assiettes, façonnant leurs surfaces et composant des séries de verres ou des ensembles d’assiettes auxquels elle confère ainsi une identité propre. Par des procédés non conventionnels, elle entrelace corbeilles en plastique et céramiques kitsch en objets poétiques, dont la fonction est laissée à la discrétion de l’utilisateur.

 

A l’occasion du Kreislauf, elle s’essaie à un nouveau répertoire et présente pour la première fois une collection de linge de lit de haute qualité. Elle reste néanmoins fidèle à son style: l’inattendu et le déroutant demeurent les thèmes centraux de ses créations. Sur son linge de lit, elle innove des «histoires imbriquées», faites de charmantes trouvailles des trottoirs, telles que chewing-gums mâchés, fragments d’emballages en papier, fleurs écrasées et autres «apparitions visuelles marginales». En bref, du linge de lit pour des nuits propices à l’inspiration…

Photographe: Johanna Kotlaris