HUS Story #13 <br /> Marielle & Phillip

HUS Story #13
Marielle & Phillip

Avec la série «HUS Story», IKEA nous permet de jeter un œil exclusif derrière les rideaux des foyers suisses. Bien loin du catalogue et du magasin, nous découvrons les produits IKEA parfaitement intégrés et mis en scène.

Phillip Jaeggi, 25 ans, gestionnaire chez Swisscom, créateur de chaussures
Marielle Stähli, 21 ans, étudiante à la Haute École Pédagogique, blogueuse
Appartement duplex 5 pièces au cœur d’un immeuble ancien, Saint-Gall

Depuis un an, Marielle et Phillip, assurément unis par leur passion commune pour la mode et la photographie, habitent un bel immeuble ancien situé à Saint-Gall. En voyant leur appartement, leur souci du détail apparaît comme une évidence.

Dès la fin de ses études à LA, Philip a osé franchir le pas décisif en fondant en 2015 le label de mode «Guivre», en association avec son frère. Outre les créations de chaussures déjà réalisées, une collection de vêtements devrait prochainement voir le jour. Sa compagne, Marielle, étudie actuellement pour devenir institutrice. Elle vient parallèlement de lancer son blog Instagram sous le nom de Mary L Jean. Leurs talents se complètent à merveille, comme on peut le voir sur leur blog commun «Laces and Places» consacré à la mode et aux voyages. Lorsque nous avons rencontré Marielle et Phillip pour HUS Story, ce fut tout de suite une évidence: leur appartement inspirant était à l’image de ce jeune couple créatif.

Selon quels critères avez-vous choisi votre chez-vous?
Philipp: Notre vie se déroule en grande partie à Saint-Gall. Cet appartement duplex, avec sa répartition pratique des pièces, était donc pour nous parfaitement situé. Nous aimons le charme de cet immeuble ancien – et la terrasse sur le toit qui offre une vue imprenable sur toute la ville est incroyable.

HUS_Story_13_Marielle_Phillip_3

Qu’est-ce que la ville de Saint-Gall a à offrir, à part sa célèbre saucisse à rôtir Olma?
Mary: Ces dernières années, la ville a beaucoup changé. De chouettes cafés ont vu le jour. Des entreprises internationales sont également venues s’y installer, comme la chaîne nordique «Flying Tiger» ou encore «Klang & Kleid». Nous adorons aller boire un café au «Oya», faire un brunch le dimanche au «Kafi Franz» ou déguster un hamburger à emporter de chez «S-Werk».

Lequel de vous deux s’occupe de l’aménagement de votre petit nid?
Mary: Phillip a étudié l’architecture d’intérieur à Los Angeles. Il a donc un œil averti. Notre appartement est un peu son terrain de jeu personnel. Ce qu’il préfère, c’est le décorer avec des meubles de famille qui racontent une histoire personnelle, comme cette radio, ce tourne-disque et cet appareil photo des années 50, hérités de son grand-père. Nous possédons aussi quelques meubles et pièces de design rares, comme ce tableau de l’artiste international renommé «Steven Harrington», qui provient de la collection limitée IKEA art events 2017.

Comment décririez-vous au mieux votre style de décoration?
Philipp: Un mélange des styles «mid-century» et «urban» associé à une serre d’intérieur et à une petite touche nordique. Outre les trouvailles dénichées au Brocki, les étagères soudées et menuisées à la main, les fauteuils que nous avons nous-mêmes recouverts, on trouve dans notre cuisine l’enseigne lumineuse originale de la marque «American Apparel». Lorsque la boutique a fermé ses portes à Zurich, nous sommes allés nous-mêmes dévisser l’enseigne (avec l’accord des responsables, bien entendu). Depuis lors, elle apporte à notre cuisine un charme particulier.

Quel est le produit IKEA que vous préférez?
Philipp: Probablement la cuisine, le cœur de notre appartement. Elle a été créée à l’époque par le propriétaire lui-même, spécialement pour cet appartement, à l’aide de l’outil de planification IKEA.

Partez-vous souvent en voyage?
Mary: Bien sûr. Nous adorons New York, ainsi que l’architecture de la ville d’Amsterdam. Mais l’endroit où nous nous sentons le mieux, c’est Los Angeles. C’est là-bas que Phillip a vécu pendant ses études. Toutefois, c’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous revenons chez nous.

Qu’est-ce qu’on trouve en trop grande quantité dans votre appartement?
Philipp: Nous aimons conserver une trace concrète de nos dessins et de nos souvenirs. Depuis que nous vivons ici, nous avons donc acquis une incroyable collection de cadres IKEA. C’est vrai que ça fait beaucoup, mais ce n’est jamais trop. C’est pareil pour les plantes.

Comment faites-vous pour concilier votre travail et votre passion?
Mary: Pendant que Phillip gère les tâches administratives et l’organisation et continue de se former en autodidacte à la photo, je m’occupe de la postproduction. Bien sûr, on aimerait beaucoup que notre passion devienne un jour notre métier. Mais d’ici-là, nous réalisons nos photos durant les week-ends, parfois de manière totalement spontanée avec notre iPhone, ou nous organisons des séances photos dans des lieux choisis avec soin. Étant donné que nous travaillons et étudions tous les deux à temps plein, il ne nous reste pas beaucoup de temps. Heureusement, ça marche très bien entre nous et nous parvenons à concilier parfaitement nos loisirs et notre blog.

Retrouve tous les articles de notre série HUS Story et découvre d’autres décorations innovantes et personnelles.

© Photographié par Jean-Marc Avila.
Tags: design Einrichtung Home Story HUS Story Inspiration interior

Inter IKEA Systems B.V. 2018