Des designers discutent sur des gradins chez IKEA

L’histoire du design démocratique

Entretien avec Marcus Engman, Responsable du design chez IKEA

Quelle est ta définition du design démocratique?
«Le design démocratique est plus qu’un slogan – il influence chaque étape du processus de conception. Le design démocratique est la colonne vertébrale d’IKEA, son cœur et son âme. C’est l’outil que nous utilisons pour concrétiser notre vision: améliorer le quotidien du plus grand nombre. En quelques mots, le design démocratique d’IKEA se compose de cinq principes qui nous aident à développer et déterminer si un produit incarne ou non notre vision. C’est notre manière d’accomplir l’impossible: rendre un design de bonne qualité accessible au plus grand nombre.»

Quels sont ces cinq principes, et que signifient-ils?
«Forme, fonction, qualité, durabilité et petit prix. Pour nous, la forme doit apporter un peu de joie et de beauté au quotidien. La fonction est là pour que le produit réponde à tous les besoins de la vie de tous les jours. La qualité permet à nos produits de durer dans le temps. Le petit prix rend le produit accessible au plus grand nombre. Enfin, la durabilité recouvre bien plus que le simple choix des matériaux ou de la manière dont un objet est fabriqué. Nous tenons à assumer une responsabilité à long terme sur l’ensemble du processus, de la manière dont nous nous approvisionnons en matériaux jusqu’à notre clientèle, en passant par les personnes qui produisent les matériaux. Nous voulons aider les gens à faire des choix durables qui exerceront une influence positive sur notre avenir. Notre objectif est de créer un maximum de valeur à un coût minimum. Et cela implique beaucoup de travail. Nous parvenons à proposer des prix faibles grâce à l’innovation des matériaux, mais aussi une conception, un design, un emballage et une distribution astucieux. De nombreuses entreprises ne proposent qu’un petit prix. Nous souhaitons offrir un petit prix, mais qui ait du sens.»

Vue extérieure d’IKEA of Sweden

L’un des cinq principes est-il plus important que les autres?
«Non, l’idée est d’intégrer tous les principes dans un seul produit. Nous ne pouvons pas les séparer si l’on veut contribuer à quelque chose d’important dans la vie des gens. On ne peut pas faire de compromis sur la qualité pour réduire le prix. C’est cette équation impossible qui nous inspire et qui nous pousse à nous dépasser. Et c’est aussi pour cela que nous avons parfois besoin de trois ans pour développer un produit. Si le produit n’intègre pas les cinq principes, il ne sera pas mis en production.»

Mais est-il réellement possible de proposer un prix vraiment abordable qui respecte toutes les autres exigences?
«Oui, c’est possible. Mais cela exige un immense effort d’innovation de notre part. Nous devons vérifier chaque détail et trouver de nouvelles manières de développer des produits. Nous devons essayer de nouvelles méthodes, de nouveaux matériaux. Nous devons changer notre manière de penser. Et nous devons le faire en collaboration avec nos fournisseurs, mais aussi avec nos clients. Nous devons écouter les besoins de notre clientèle tout en explorant les possibilités de nos fournisseurs lorsque nous inventons de nouvelles techniques et solutions. Et ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous réussissons à créer de meilleurs produits. Mais il est également important de noter que pratiquement aucun de nos projets de développement de produits n’est linéaire: nous faisons de nombreuses erreurs tout au long du processus.»

 

Principes inscrits sur des tasses IKEA

Comment gérez-vous les erreurs?
«Nous les voyons comme autant d’opportunités d’améliorer le produit. Se tromper n’a aucune importance tant que l’on tire des leçons de nos erreurs. Le matériau n’était pas le bon? Alors, essayons-en un complètement différent. L’innovation ne naît pas en faisant les choses parfaitement bien. C’est en se trompant que l’on trouve de nouvelles méthodes. Et parfois même d’étranges méthodes! C’est l’un des avantages d’être dans le privé. Nous pouvons nous engager sur des projets à très long terme. Nous sommes un peu comme Fifi Brindacier, version entreprise: nous n’avons pas de parents pour nous dicter ce que nous avons à faire, quand aller nous coucher ou comment nous comporter. Si nous pensons que notre idée peut créer un meilleur quotidien, alors nous la concrétisons. Nous pouvons investir dans des innovations qui semblent un peu folles aujourd’hui, mais qui peuvent nous aider à créer quelque chose de nouveau et de meilleur pour l’avenir. Alors, comment gérons-nous les erreurs? Nous les traitons comme un outil d’apprentissage.»

Comment le design démocratique fonctionne-t-il au quotidien chez IKEA?
«Dans les grandes lignes, l’idée est d’instaurer un dialogue, de l’idée originale jusqu’à la réalité en usine, en magasin et jusqu’aux client-e-s. Pour concrétiser une idée ou une vision, il faut travailler dur, parfois jusqu’à l’obsession. Intégrer les cinq principes du design démocratique d’IKEA – forme, fonction, qualité, durabilité et petit prix – est un défi immense. Mais lorsque l’on y parvient, c’est incroyablement gratifiant. Au fil de ce processus, il faut savoir fonctionner de manière systématique et chaotique. Et il faut se poser de nombreuses questions. L’humanité a-t-elle vraiment besoin d’un canapé confortable supplémentaire? Comment minimiser l’utilisation des ressources? Comment être encore plus efficace dans l’utilisation des matériaux? Est-il possible de prolonger la durée de vie d’un produit, par exemple en le réutilisant grâce à une modification? L’une des manières les plus passionnantes de répondre aux questions est d’innover, de réfléchir autrement, et ce en amont du projet.»

As-tu toujours travaillé de cette façon?
«Plus ou moins. En réalité, un véritable héritage s’est constitué au fil du temps. Forme, fonction et petit prix sont des principes que nous suivons depuis le début. L’utilisation la plus intelligente possible des ressources est inscrite dans notre ADN. Dans les années 60, nous n’évoquions pas le développement durable de la même manière qu’aujourd’hui, mais l’idée du design démocratique a toujours été notre point de départ: pourquoi un design de bonne qualité n’est accessible qu’à un nombre restreint de personnes?»

Meubles design au Democratic Design Day

Tous les produits IKEA respectent-ils les cinq principes du design démocratique?
«Pas tout à fait. Les solutions dont nous étions satisfaits il y a quelques années ne sont plus aussi fantastiques aujourd’hui. Chaque année, nous passons en revue la gamme de produits et nous modifions ou supprimons les produits qui n’intègrent pas les cinq principes du design démocratique. Nous sommes constamment en phase de développement. Nous avons mis 70 ans pour arriver où nous sommes. Et nous sommes loin d’avoir terminé.»

À quoi ressemble l’avenir du design démocratique? Quel est l’enjeu le plus important?
«Notre ambition est d’axer notre travail sur des concepts plus généraux, plutôt que de nous cantonner à créer des produits. Qu’est-ce qu’une maison? Comment la meubler? Pouvons-nous créer l’architecture? Nous avons appliqué les principes du design démocratique aux aliments – et cela a très bien fonctionné. Ils devraient pouvoir s’appliquer à bien d’autres domaines. Le défi que nous devons relever pour l’avenir n’est pas de vendre davantage de produits aux mêmes personnes, mais de créer un meilleur quotidien pour toutes et tous, et pas uniquement en occident. Nous savons que les besoins existants dépassent largement notre modeste contribution. Pour atteindre toutes ces personnes, il semble que nous devions adopter un modèle commercial complètement nouveau. Peut-être que posséder des choses n’est pas la manière la plus efficace et durable d’organiser la vie à la maison. Imaginons que le concept du design démocratique voyage au-delà d’IKEA. Imaginons que ces cinq principes – forme, fonction, qualité, durabilité et petit prix – soient transposés dans d’autres domaines, comme les gouvernements, les écoles et d’autres entreprises. Ensemble, chacun et chacune d’entre nous pourraient contribuer à un meilleur quotidien pour tout le monde. Ensemble.»

Portrait photo de Marcus Engman

Tu trouveras plus d’infos sur le design démocratique dans cette interview.

Tags: Democratic Design Democratic Design Days design démocratique Marcus Engman

Inter IKEA Systems B.V. 2018