La sobriété belge

La sobriété belge

À regarder les projets de Sarha Duquesne et Levi Dethier, on voit bien qu’ils s’inspirent des techniques de fabrication. Ce sont justement les restrictions techniques qui les intéressent. Pourtant, leurs meubles ne portent pas uniquement l’empreinte des matériaux ou des méthodes. Ils affichent une neutralité exceptionnelle que l’on pourrait plutôt rattacher à la sobriété qui ne quitte jamais le regard des deux designers.

Difficile de faire étagère plus épurée, avec ses deux carrelets sur les côtés, qui encadrent les rayons. D’une grande simplicité géométrique, la table de la collection «Perimeter» revêt l’expression neutre de sa fonction, sans prétentions ni excédents. Au contraire: les subtilités statiques de ces deux pièces sont si bien ancrées dans le détail qu’on les perçoit à peine et que l’on est conduit à douter de la stabilité des deux meubles au premier coup d’œil.

Mais il n’en est rien, la structure est d’une immobilité stupéfiante et montre que rien n’a été laissé au hasard durant la conception. Aujourd’hui, la collection «Perimeter» est le résultat remarqué d’une expérience de Sarha Duquesne et Levi Dethier. Ils aspiraient à développer un système de meuble pliant, une installation expérimentale dont l’avenir n’était pas encore tranché, avec un objectif: n’utiliser que des pièces industrielles standard dans une collection cohérente.

Le public a découvert le fruit de leur travail en 2014. Ce défi lancé à eux-mêmes leur valut une attention aussi soudaine qu’inattendue. Lorsqu’ils ont présenté leur travail commun au Salone Satellite, là où les jeunes designers présents au Salon du meuble de Milan montrent leur travail, l’étagère «Perimeter» a obtenu le «Design Report Award 2014» (qui ne fut que le premier prix d’une longue liste). Cette distinction récompense le caractère extrêmement pratique de l’étagère. Ses quatre montants, ses profilés en U, ses planches et ses vis forment rapidement et facilement une étagère stable. Elle est aussi facile à transporter, car elle se démonte et se conditionne en un rien de temps. La table, née de la fusion de deux tréteaux et d’un plateau, a été conçue sur le même principe. Les deux designers assurent qu’ils produiront bientôt leur collection en série, avec en ligne de mire le marché des objets.IKEA_LeviSarha-06

 

Depuis les premiers pas de «LeviSarha» à Milan, le duo a commercialisé quelques autres projets, comme la lampe de table «Drill Lamp». Ce faisant, ils sont restés fidèles à eux-mêmes: «C’est moins le matériau que ses techniques de production qui nous inspirent. Nous avons toujours eu l’envie de tester de nouveaux processus. D’ailleurs, ils marquent souvent l’esthétique de nos projets», explique Sarha Duquesne.

Pour eux, les restrictions techniques liées aux méthodes de transformation des matériaux ne constituent pas des astreintes, mais des facteurs de motivation propices à des solutions innovantes – une ouverture et une sobriété dont ils ne se départissent jamais au quotidien. C’est notre rapport avec les objets qui les intéressent, l’observation est leur principale source d’inspiration. Ils s’appuient sur leurs observations pour créer à deux et leur regard est au cœur de leur langage des formes: leurs objets dégagent ce mélange de neutralité et de sobriété qui importe tant à ces observateurs silencieux.

IKEA_LeviSarha-07

À propos de «LeviSarha»:
Sarha Duquesne et Levi Dethier (tous deux nés en 1988) se sont rencontrés lors de leurs études à «La Cambre», la première école de design et d’arts plastiques en Belgique. Ils ont ensuite effectué un master à l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL). Sarha Duquesne a d’abord travaillé à Paris pour la galerie Kreo avant de rejoindre le designer Sam Hecht à Londres. Dans la métropole anglaise, elle a retrouvé Levi Dethier, lui aussi parti pour Londres, au studio du designer espagnol Tomás Alonso, après une année passée auprès de Maarten de Ceulaer. Le duo s’attelle aujourd’hui à répondre aux commandes. Ils continuent à concrétiser leurs projets et leurs idées sous une marque commune: «LeviSarha». Ils créent actuellement quelques objets d’ameublement intérieur afin de séduire des acheteurs amenés à devenir de potentiels fabricants.

© by LeviSarha

Inter IKEA Systems B.V. 2018