Du bois recyclé dans une main, du plastique recyclé dans l’autre

Upcycling: quand le design se tourne vers l’avenir

Cinq produits d’IKEA illustrent la manière dont le recyclage ouvre de nouvelles perspectives lorsqu’il fait l’objet d’une utilisation intensive, jusque dans la production.

La production de déchets mondiale augmente chaque année un peu plus. Plus que jamais, on recherche activement différentes méthodes permettant d’utiliser les matériaux superflus. Et parmi les meilleures innovations, certaines s’intègrent aux processus de production et misent sur les ressources. Le concept? L’upcycling. En employant la bonne stratégie de recyclage, l’utilisation de différents déchets comme du plastique, du papier ou du verre, permet de créer des produits hauts de gamme.

Plastique fabriqué à partir de bouteilles PET et bois recyclé dans des contenants transparents

Cela nécessite non seulement une nouvelle prise de conscience de la valeur des déchets, mais également une véritable réflexion sur le thème des matériaux et des processus. Comment aborder la gestion des déchets pour établir un cycle de recyclage unique? Et comment les produits de l’upcycling peuvent-ils convaincre sur le plan de la qualité, mais également de l’esthétique? Pour répondre à ces questions, des stratégies transdisciplinaires sont nécessaires. Dans le cadre des projets d’upcycling, IKEA collabore avec des directeurs d’usine, des experts techniques, des designers ainsi que des spécialistes des matériaux. Au fil de nombreuses études de matériaux et d’autant de prototypes, de tests et de révisions, ils sont parvenus progressivement à donner une nouvelle vie aux déchets.

Sous-main en plastique recyclé: SKRUTT

Les palettes de transport contenant des produits fragiles sont emballées de haut en bas par un film plastique, protégeant ainsi le mieux possible la marchandise. Mais cela engendre une grande quantité de déchets car, arrivé à sa destination, le plastique ne sert plus à rien. Heureusement, ce n’est pas le cas avec SKRUTT, un sous-main noir pour le bureau qui a été développé dans le cadre du premier projet d’upcycling d’IKEA.

Le sous-main SKRUTT sur un bureau avec un carnet de notes et des stylos

Ce produit est constitué pour moitié de film plastique de transport recyclé, qui est rassemblé à son arrivée, puis trié, broyé, lavé, séché et filtré. Les granulés en matière recyclée sont alors envoyés au fournisseur d’IKEA, où ils sont mélangés à une petite quantité de plastique neuf, puis colorés, moulés et découpés en forme de sous-main. Ainsi, cet objet constitue non seulement un support élégant pour tous les bureaux, mais également un exemple réussi de gestion alternative et durable des ressources.

SKRUTT n’est actuellement pas disponible en Suisse.

L’infographie montre le processus de recyclage du sous-main SKRUTT

Le meilleur du PET recyclé: KUNGSBACKA & KUGGIS

Le chiffre de la consommation mondiale de bouteilles PET est étourdissant: environ 100 milliards de bouteilles PET sont achetées dans le monde chaque année. La proportion de bouteilles recyclées reste à un niveau relativement faible, de 30 pour cent environ. Par ailleurs, il n’est pas toujours indiqué clairement si et comment les bouteilles collectées sont réutilisées. KUNGSBACKA est une réponse à la fois moderne et élégante au devenir des bouteilles en plastique collectées: ce système de cuisine est recouvert d’un film noir mat fabriqué en bouteilles PET réutilisées, qui sont fondues, colorées et transformées en film plastique. De plus, la façade des éléments de cuisine est fabriquée entièrement en bois recyclé. Dans l’environnement familier de la cuisine, KUNGSBACKA nous rappelle discrètement que cela vaut vraiment la peine de recycler toutes nos bouteilles en plastique.

La designer contrôle le film fabriqué en plastique recyclé de KUNGSBACKA

L’infographie de gauche montre le processus de recyclage de KUNGSBACKA, à droite le meuble de cuisine KUNGSBACKA terminé

KUGGIS, un système de rangement pratique, est lui aussi fabriqué à partir de bouteilles PET transformées en granulés. Ces boîtes aux formes élégantes disponibles en différentes tailles sont parfaitement adaptées pour collecter le papier, le verre ou le PET, et contribuent ainsi au cycle de recyclage à la maison.

Du verre usagé pour un nouveau look: PS 2017

À la fin de la chaîne de production, tous les objets de verre ne sont pas parfaits. Mais que fait-on des rebuts? Ils peuvent permettre de fabriquer de nouveaux accessoires élégants pour la maison, comme les vases en verre multicolores de la collection PS 2017. IKEA a élaboré cette collection en verre recyclé en collaboration avec le fournisseur d’une verrerie chinoise. Le verre, qui n’est pas commercialisé en raison de petites cloques ou de défauts de production, est refondu pour fabriquer les vases de la collection PS 2017. L’objectif est ici d’atteindre la bonne qualité et d’aboutir à de belles couleurs et à de magnifiques motifs. Le résultat? Un vase aux couleurs vives, dont les finitions sont laissées au hasard. Bien que tous les objets de la collection soient tous soufflés à la bouche à l’aide de la même technique, chaque objet est unique: le verre est fondu avec des restes très différents provenant de l’usine de verre de notre partenaire.

L’infographie de gauche montre le processus de recyclage des vases PS 2017, à droite les vases soufflés à la bouche terminés

Un matériau léger, mais avec un solide potentiel: le M-Board

Il existe des meubles de tous les matériaux possibles, du bois au verre en passant par le métal et le béton. En revanche, les objets domestiques en papier sont très rares, alors que cette ressource se recycle très bien. Le M-Board offre les conditions qui permettent d’inverser cette tendance. Au cours des dernières années, IKEA a développé ce matériau léger: ce nouveau matériau en plaques, très intéressant sur le plan financier et écologique, est fabriqué à partir de 90 % de papier usagé, préalablement utilisé par IKEA à des fins d’emballage et de transport. Le M-Board est aussi solide qu’une planche classique fabriquée par exemple en MDF. Il est aujourd’hui utilisé pour la première fois dans une armoire de chambre d’enfant STUVA, et prouve ainsi que l’upcycling est également pertinent sur le plan esthétique. Un détail important: le matériau de recyclage est lui-même recyclable à 100 %.

L’infographie de gauche montre le processus de recyclage des vases PS 2017, à droite les vases soufflés à la bouche terminés

Chambre d’enfant avec le meuble STUVA blanc

Le confort durable à un autre niveau: ODGER

Cinq ans après la création du sous-main SKRUTT, le potentiel du plastique recyclé s’est également invité dans le design des meubles, et cela se voit! ODGER est le résultat d’une collaboration entre IKEA et un studio de design suédois. Cette chaise élégante, encore disponible cette année en blanc, bleu et brun naturel, est fabriquée à 70 % en plastique recyclé et 30 % en bois réutilisé. Tous les angles et formes de la nouvelle chaise sont pensés pour assurer un maximum de confort d’assise. Visuellement, les parties visibles en bois recyclé rendent l’assise intéressante, et renvoient subtilement à l’origine du matériau.

L’infographie de gauche montre le processus de recyclage d’ODGER, à droite la chaise ODGER en brun et bleu

Tags: Democratic Design Design design développement durable Papier recyclage Recycling Sustainability

Inter IKEA Systems B.V. 2018